12 nov. 2015

J’apprends à dessiner Mes Animaux Préférés de A à Z (Fleurus): Un concentré de bonnes idées!

Nous sommes friands des ouvrages qui permettent de travailler en s’amusant. Le dessin est un exercice très intéressant qui nécessite à la fois concentration et précision et qui travaille la motricité fine. Dessiner cela peut paraître simple pour certains alors que pour d’autres, c’est comme tout: un apprentissage. Nous adorons l’ouvrage des Ed. Usborne « Je Dessine Pas à Pas », voici un autre coup de coeur: J’apprends à dessiner mes animaux préférés de A à Z de Philippe Legendre aux Ed. Fleurus


Ce qui nous a beaucoup plu dans cet ouvrage et ce qui nous a attiré vers lui c’est cette idée d’abécédaire des animaux version dessin. Les animaux sont présentés par ordre alphabétique de l’abeille au zorille (oui le zorille est un animal et non une coquille pour désigner le gorille qui lui est bien présent au niveau de la lettre G). Un peu moins d’une cinquantaine d’animaux sont ainsi dans ce livre: abeille, dauphin, singe, souris, koala, gorille, girafe, hippopotame, fennec, wallaby, et notre fameux zorille. 

La méthode Legendre est simple: 4 cases, 4 étapes pour compléter son dessin, au fur et à mesure des étapes on enrichit son dessin jusqu’à ce qu’il ait sa forme finale. Nous avons tous eu entre les mains l’un de ces petits livres à thème de cette méthode. Avec Mes animaux préférés de A à Z vous tenez entre les mains plusieurs de ces petits livres en un seul livre. 

Nous aimons beaucoup la section « vocabulaire de formes » qui peut être utilisée dans un premier temps pour travailler les traits du dessin de manière séparée, par exemple pour le chien, il faut être capable de dessiner un rond, un ovale, un triangle retourné, un parallélépipède, et enfin une queue. Vous pouvez dessiner chacune de ces formes dans un premier temps dans un cahier et demander à l’apprenti dessinateur de les reproduire. C’est une première étape vers le dessin. 

Nous aimons beaucoup dessiner côte à côte. Ainsi le dessinateur a non seulement le modèle du livre face à lui, mais en plus son accompagnateur verbalise les gestes et les reproduit avec lui. Cela peut être un exercice de stimulation verbale très riche. 

Dans l’ouvrage « L’apprentissage du découpage chez l’enfant » de Josiane Caron Santha, l’auteur nous proposait trois étapes: colorier, découper et enfin dessiner et découper. C’est possible de reproduire ce système d’étapes ici avec cet ouvrage. Dans un premier temps nous travaillons ensemble le vocabulaire de formes, l’accompagnateur peut dessiner et le dessinateur colorier. Dans un second temps l’accompagnateur peut reproduire et verbaliser au fur et à mesure du dessin pour permettre au dessinateur d’imiter et de voir. Dans un troisième temps, proposer au dessinateur de reproduire seul les animaux de l’ouvrage. 


Ces « gros livres » de la collection « J’apprends à dessiner » se déclinent sous plusieurs titres: « J’apprends à dessiner spécial garçon », « J’apprends à dessiner spécial fille », « J’apprends à dessiner mes personnages préférés de A à Z ». Quel sera votre préféré?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire. C'est toujours un plaisir de lire vos impressions sur les applications numériques, les jeux éducatifs et les ouvrages que La Sauterelle Tactile aime. Si vous souhaitez nous contacter directement, remplissez le formulaire de contact présent sur la barre latérale droite.
La Sauterelle Tactile vous souhaite une excellente journée!