7 mai 2015

Le Petit Prince Fabrique-moi une Planète (Ludonaute): Un Magnifique Jeu

Le Petit Prince Fabrique-moi une Planète (Ludonaute) est un jeu d'Antoine Bauza et de Bruno Cathala conçu d'après l'oeuvre d'Antoine de Saint-Exupéry. Nous sommes enchantés par le concept, les illustrations du jeu et prenons plaisir à chaque partie à créer une nouvelle planète où cohabitent roses, moutons, princes, lampadaires, rois et tant d'autres personnages. Une belle introduction à l'univers du Petit Prince ou une jolie façon de poursuivre, différemment, la magie de l'oeuvre pour les habitués... 




Le jeu se joue de 2 à 5 joueurs et contient 80 tuiles pour construire sa planète. Il y a quatre types de tuiles: coeur de planète, bordure montante, bordure descendante, personnage. Il faut d'abord mélanger séparément les quatre paquets de tuiles puis les placer face cachée au centre de la table. Chaque planète est constituée de 16 tuiles, quatre de chaque type. Les tuiles doivent représenter une planète ronde entourée par les personnages aux quatre coins. 

Il y a seize tours à chaque partie. A chaque nouveau tour, un joueur choisit l'une des pioches et prend autant de tuiles qu'il y a de joueurs pour que chacun en reçoive une. Il les dévoile face visible sur la table pour que chacun les observe. Puis il prend l'une des tuiles et l'utilise pour construire sa planète et désigne un autre joueur. Celui-ci prend une tuile parmi celles qui restent et désignent à son tour un autre joueur pour que chacun puisse obtenir une tuile. Une fois que chacun a pris une tuile, le tour se termine et un nouveau peut recommencer. 

Le but du jeu est d'accumuler le plus de points avant la fin de la partie. A chaque partie les points se comptent différemment selon les cartes piochées et choisies. En effet, ce sont les quatre personnages qui déterminent les points à compter sur votre planète. Le Vaniteux donne des point si les tuiles de votre planète possède des serpents. Le jardinier donne des points selon le nombre de baobab qui lui-même est limité puisque la prolifération de cet arbre est à éviter et entraîne un retournement de tuiles qui peut être pénalisant à la fin de la partie. Le petit prince donne des points pour les moutons et les caisses. Le roi donne des points, quatorze s'il n'y a qu'une seule rose et de moins au moins au fur et à mesure que leur nombre augmente. Il y a également le géographe, l'astronome, l'allumeur de réverbère, le chasseur, l'ivrogne, l'homme d'affaire et l'astronome turc. 


Une variante du jeu propose de cacher les personnages et de ne pas retourner ces tuiles. Ainsi le joueur les consulte puis les passe aux joueurs suivants. Personne ne peut connaître de manière certaine les personnages des autres. 

Pour une partie à deux joueurs, les créateurs du jeu invite le joueur qui prend des tuiles à en prendre trois et à n'en dévoiler que deux sur la table. Ainsi chaque joueur peut choisir une carte visible ou la carte cachée. La dernière tuile présente sur la table est écartée. 

Les Sauterelles aiment le concept de ce jeu. Les points se comptent à la fin de la partie. C'est donc parfait pour se concentrer d'une part sur sa planète puis sur les calculs pour découvrir qui a accumulé le plus de points. Il faut additionner, multiplier et soustraire à la fin de la partie, c'est toujours intéressant de travailler plus d'une opération. Un jeu aussi plaisant à jouer qu'à regarder!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire. C'est toujours un plaisir de lire vos impressions sur les applications numériques, les jeux éducatifs et les ouvrages que La Sauterelle Tactile aime. Si vous souhaitez nous contacter directement, remplissez le formulaire de contact présent sur la barre latérale droite.
La Sauterelle Tactile vous souhaite une excellente journée!