11 oct. 2014

Rencontre avec... Philippe Converset

La Musique accompagne nos vies et KidZik est l’application parfaite pour permettre l’accessibilité à ses chansons préférées! Téléchargée et rapidement upgradée à la version illimitée pour pouvoir charger un nombre d’albums sans fin, la Sauterelle a rapidement été dépassée par le succès de l’application ! En quelques jours, celle-ci s’est naturellement placée tout en haut (et y reste !) du hit parade des applications les plus sollicitées. C'est donc sans surprise que nous avons appris que KidZik avait dépassé les 100 000 téléchargements le 19 septembre!


Vous pouvez téléchargez KidZik sur l’App Store. Pour charger votre contenu sonore dans cette application, il suffit d’aller sur votre application de musique, de créer une playlist « KidZik » et d’y ajouter les albums ou titres de votre choix. N'hésitez pas à découvrir la superbe vidéo de présentation de l'éditeur! L'application est facile à enrichir et intuitive à utiliser. 

L’astuce de la Sauterelle pour ce lecteur à la pointe de la technologie : on varie les plaisirs ! En effet, on ajoute des chansons, des morceaux de musique classique, des histoires comme les mp3 de La Souris Qui Raconte qui accompagnent l’achat de chaque histoire sur son site, les pistes sonores enregistrés par ses soins… Les possibilités  et les finalités sont infinies ce que la Sauterelle Tactile apprécie !

Certains argumentent que la tablette empêchent d’aiguiser la sensibilité au contenu, KidZik leur prouve bien au contraire que grâce à la tablette aujourd’hui on peut apprendre, s’amuser, se détendre, danser, chanter et bouger ! 

Vive KidZik, vive la musique et vive Philippe Converset, son créateur qui vient nous raconter l’histoire de cette merveilleuse application !
  



La Sauterelle Tactile : Bonjour Philippe Converset, vous êtes le développeur de nombreuses applications et autoéditez « KidZik », une application de musique pour les enfants très intuitive. Comment est né votre intérêt pour le développement d’applications numériques ?

Philippe Converset : Bonjour, tout d'abord merci beaucoup pour l'intérêt que vous portez à KidZik ! En ce qui concerne le développement d'applications, on peut dire que je suis tombé dans la marmite assez jeune, je me suis passionné pour la programmation en début d'adolescence, période durant laquelle j'ai suivi l’évolution incroyable de la micro informatique. J'ai poursuivi mes études dans le domaine informatique pour en faire mon métier. J'ai travaillé dans plusieurs sociétés et ai développé des applications pour le grand public et pour les professionnels. La notion d'interface graphique simple et intuitive a toujours été au centre de mes préoccupations. L'arrivée de l'iPhone, et sa simplicité d'utilisation ont été un élément déclencheur qui m'a convaincu de me lancer dans le développement d'applications mobiles en tant que prestataire. Cette aventure a démarré en 2010 et ma passion n'a fait que s'accroître.

La Sauterelle Tactile : Pouvez-vous nous décrire KidZik en quelques mots ?

Philippe Converset : KidZik est un lecteur de musique dédiée aux enfants. KidZik donne aux enfants la possibilité d’écouter leur musique tout seul, un peu comme un mange-disque numérique. KidZik est volontairement très simple, il ne fait qu’une chose en essayant d’être le plus intuitif possible.


La Sauterelle Tactile : KidZik est une application mûrement réfléchie puisque vous nous avez confié que vous avez réfléchi au concept pendant plusieurs années. Pouvez-vous nous raconter l’histoire de cette application depuis la genèse de l’idée jusqu’à sa publication dans l’App Store ?

Philippe Converset : J’aime beaucoup la musique, je suis passé assez rapidement au tout numérique, à la fois pour des raisons de place physique mais aussi par curiosité afin de savoir comment j’allais la consommer numériquement. Mes enfants avaient bien sûrs plusieurs albums qu’ils écoutaient régulièrement mais avaient beaucoup de mal avec iTunes que j’utilisais à l’époque et qui pourtant était une des solutions les plus simples pour un adulte.
C’est à ce moment là que j’ai commencé à développer une application permettant de simplifier l’accès à la musique. 

L’idée était de visualiser uniquement les albums et de pouvoir écouter un album en cliquant dessus. Une première version nommée KidTunes a été disponible en 2005 sur Windows, le design a été réalisé avec Alexia Chailleux, une amie graphiste avec qui je suis associé maintenant sur KidZik. La diffusion a été extrêmement confidentielle bien qu’il me semble avoir eu au moins un utilisateur qui avait laissé un commentaire très satisfait ! Pour l’anecdote, le site de l’époque est toujours accessible.

Une seconde version plus aboutie a été développée à la fois sur Windows et Mac, on va dire que la première version était plus un prototype permettant de valider le concept, la seconde version est une véritable appli utilisable. Néanmoins, je n’étais pas pleinement satisfait pour une raison simple : la souris ! L’appli était intuitive, le design était simple et coloré mais pour un enfant, manipuler une souris n’était pas évident, et puis en voyant toutes ces pochettes d’albums sur un écrans, je rêvais de pouvoir appuyer dessus avec le doigt… Vous comprenez bien évidemment la suite.

Lorsque l’iPhone est apparu en 2007, il y avait enfin un appareil tactile intuitif mais la taille de l’écran n’était pas adaptée à un lecteur de musique. Ensuite l’iPad est arrivé en 2010 et il est devenu évident pour moi que je devais porter mon application dessus. Il m’a fallu du temps pour revoir le design avec mon associée Alexia, réfléchir à un système innovant pour l’affichage des chansons dans le but de se passer le plus possible de texte, et développer l’application. Elle a été finalement disponible sur l’App Store en fin d’année 2012.


La Sauterelle Tactile : Le blog de la Sauterelle Tactile est né grâce aux portes que l’iPad a ouvertes pour les enfants extraordinaires. Grâce à son utilisation intuitive et à la richesse des applications disponibles (et à venir !), la tablette tactile est un instrument d’apprentissage, de découverte et d’autonomie merveilleux. Quelle est votre perspective en tant que développeur sur l’avenir de cet outil ?

Philippe Converset : Les enfants se sont déjà appropriés la tablette, il n’y a pas de doute à ce sujet, et le nombre de jeux et d’applications ludo-éducatives qui leurs sont dédiés est faramineux. Néanmoins, il me semble qu’il n’y a pas énormément d’applications “outils” à la disposition des jeunes enfants. A mon sens, KidZik, fait partie de cette catégorie d’applications qu’on peut appeler les outils, ce n’est pas un jeu ni une application éducative. Je pense que cette catégorie est amenée à croître et qu’il y a encore énormément de challenges afin de donner aux enfants plus d’indépendance. Il commence à y avoir par exemple des applications de mails ou de création d’albums photos. La difficulté consiste à inventer des manières d’interagir extrêmement intuitives avec peu de texte en restant dans un environnement sécurisé, c’est passionnant ! Quand à la tablette en tant que matériel, elle sera de plus en plus connectée aux évènements extérieurs et aux objets extérieurs. C’est un monde ou tout est encore à inventer, c’est très excitant pour un développeur !


La Sauterelle Tactile : Comment imaginez-vous l’accès numérique à la musique pour les enfants dans quelques années ?

Philippe Converset : Si l’accès à la musique évolue comme il a évolué pour les adultes, on peut dire que les enfants auront accès à de plus en plus d’albums. Ce qui fait naître un problème de navigation dans la musique. C’est un problème qui ne me semble pas résolu aujourd’hui pour les adultes, comment faire pour choisir de la musique parmi des dizaines de millier d’albums ? On peut s’aider des conseils d’amis, des commentaires d’autres utilisateurs, par l’attrait de la pochette, les sélections de blogs spécialisés, … Personnellement, je trouve ça assez limité mais je n’ai pas de solution (le problème est d’ailleurs très similaire pour les livres et les films). Pour revenir aux enfants, les parents sont aujourd’hui les prescripteurs des albums de musique mais on peut imaginer que les enfants aient prochainement plus de liberté (dans un cadre sécurisé) et soient donc amenés à utiliser des systèmes de navigation qu’il faudra absolument inventer.



La Sauterelle Tactile : Aujourd’hui KidZik fait partie de la sélection des meilleures applications pour enfants de l’App Store en France, en Belgique ou encore aux Etats-Unis. Félicitations ! Comment souhaiteriez-vous voir KidZik évoluer dans les mois et les années à venir ?

Philippe Converset : Nous avons beaucoup d’idées sur ce qui peut être apportés à KidZik. Nous réfléchissons à une version iPhone adaptée à une taille d’écran plus petite. Mais aussi à ajouter un mode sommeil afin d’aider l’enfant à s’endormir en musique. Permettre de dessiner directement sur les pochettes (est-ce un regret de ne pas avoir eu le droit de dessiner sur les pochettes des 33 tours de mes parents étant tout petit ?). Ou bien ajouter des animations adaptées à l’univers de chaque album. Ou encore afficher les albums en provenance d’autres sources de musique telles que Deezer, Spotify ou Rdio. Donc beaucoup d’idées qu’il va falloir trier...




La Sauterelle Tactile : Votre métier de développeur vous a mené à travailler sur des projets variés (à découvrir sur votre site!) et des applications comme "Les Quatre Saisons d’Antoine", "Pierre et le Loup", "Moi j’attends", "Le Carnaval des Animaux"… Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre travail ?

Philippe Converset : Sans oublier Dans Mon Rêve, application que j’aime beaucoup de par sa simplicité, sa poésie et son design sobre et coloré, et qui a eut le premier prix au salon de Bologne.

La plupart de mes clients viennent me voir en ayant des idées assez abouties sur l’appli qu’ils souhaitent. Certains par contre se lancent pour la première fois dans le développement d’appli et n’ont aucune notion technique. Je les aide alors à faire le tri, je leur propose des compromis afin de rester dans des temps de développement raisonnables. Je les pousse à aller au bout de leurs idées sans penser au développement afin de ne pas se brider, car ils ont souvent de fausses idées de ce qui est coûteux en terme de développement. 

J’apporte aussi des conseils en terme d’ergonomie afin de simplifier les interfaces graphiques ou bien afin d’apporter une petite touche de magie, toujours dans le but d’améliorer le confort de l’utilisateur mais aussi parfois pour le surprendre. Ensuite, je m’enferme dans une grotte pour ressortir avec une belle appli toute chaude :-) Non, en fait, il y a énormément d’échanges au cours de la réalisation de l’application, je fournis des versions intermédiaires afin de permettre à mon client de suivre l’avancement mais aussi afin d’apporter des modifications en cours de route. Et puis, il y a aussi des échanges fréquents avec les personnes responsables du son et surtout du graphisme.



La Sauterelle Tactile : Quels sont vos projets ?

Philippe Converset : Je suis très intéressé par l’Apple Watch…


La Sauterelle Tactile : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Philippe Converset : Surtout qu’ils n’hésitent pas à nous contacter par rapport à leur utilisation de KidZik, nous sommes très friands des remarques positives et négatives des utilisateurs. Ce sont les remarques des utilisateurs qui nous permettent de faire évoluer l’appli dans la meilleure direction qui soit.







La Sauterelle remercie Philippe Converset. C’est toujours un honneur de recevoir des créateurs numériques de talent sur le blog et de partager notre passion pour les tablettes tactiles ! Direction KidZik et ouvrons grand nos oreilles !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire. C'est toujours un plaisir de lire vos impressions sur les applications numériques, les jeux éducatifs et les ouvrages que La Sauterelle Tactile aime. Si vous souhaitez nous contacter directement, remplissez le formulaire de contact présent sur la barre latérale droite.
La Sauterelle Tactile vous souhaite une excellente journée!