31 janv. 2014

Rencontre avec Armelle Modéré…

Armelle Modéré manie la plume et les pinceaux avec beaucoup de talent. Co-fondatrice de la nouvelle maison d’édition numérique Ideo-Libris, Armelle Modéré passe du livre jeunesse à la bande dessinée numérique en gardant une signature propre qui nous enchante! Vous l’aurez reconnue, c’est elle qui donne vie à Adrénaline et à sa School aussi Funky que tous ses amis. Rencontre au gré des couleurs…



La Sauterelle Tactile : Or… Qu’est-ce qui illumine votre travail, qui vous a donné envie de peindre, d’écrire et de partager avec humour et délicatesse votre talent dans le domaine de la littérature jeunesse ?

Armelle Modéré : J’ai lu récemment que le plus beau pays imaginaire, c’était l’enfance. Moi, j’y retourne fréquemment… Je n’arrive pas à abandonner ce regard illuminé sur les images, les animaux, l’écriture, les histoires, les gens. Comme quand j’étais petite. Et quand j’ai eu mes enfants, j’ai retrouvé cette même émotion.


La Sauterelle Tactile : Jaune, Bleu, Violet & Rouge, ce sont bien entendu les couleurs d’Idéo-Libris ! Comment est né ce projet et pourquoi avoir eu envie de se lancer dans l’édition numérique ?

Armelle Modéré : Faisant des albums pour enfant, nous étions susceptibles de les voir soumis à cette fameuse transformation numérique. Les éditeurs nous avaient informés. Quand j’ai vu les premières applications sur le salon de Montreuil, j’ai été séduite par le résultat: ces images qui prenaient vie au gré d’un simple toucher, ces mots qui s’animaient dans la bouche d’un interprète. C’était fabuleux. Quand j’ai vu mes premiers e-book, ceux de mes albums, j’ai été extrêmement déçue, ce n’était que des livres homothétiques, sans animation….J’ai vu ROUGE! A germé dans mon esprit l’idée d’interaction à introduire dans mes albums, de mouvement, sons..qui enrichiraient mes histoires. Après réflexion, sur des albums déjà existants, je trouvais ça réducteur, je n’ avais pas assez de latitude! ll me fallait plutôt concevoir un album directement pour le numérique. Il se trouve que j’avais un projet BD dans mes placards, complètement loufoque, avec des images « Bonus », des retours en arrière, même « physiquement« , sur la feuille, j’avais du mal à m’y retrouver. Il s’avérait que ce projet était le projet numérique idéal. Nous avons foncé, mes partenaires et moi pour l’adapter au mieux.


La Sauterelle Tactile : Bleu cyan… ou la couverture de Funky School ! Comment est née Adrénaline et quels sont vos projets pour cette intrépide et curieuse jeune fille ?

Armelle Modéré : Adrénaline est née en même temps que son groupe de copains/copines dans l’atelier Bande dessinée que j’anime depuis plusieurs années auprès de jeunes enfants et ados.
A l’époque, je ne faisais que du livre pour tout-petits, mais à force de les entendre raconter leurs déboires, je me suis mise à créer cette bande de personnages. Je prenais en compte l’avis de mes élèves sur tel ou tel personnage, voire même sur le prénom  qu’on pourrait lui attribuer, quelle bêtise de cour d’école il pourrait faire…. C’était super sympa. En plus , ils lisaient tous Titeuf, Cédric, Kid Padole, les sisters, Lou, des personnages de BD qui leur ressemblent.




La Sauterelle Tactile : Vert … comme la Sauterelle pour qui le numérique a une place particulière! En tant qu’auteur-illustratrice sur support classique et support numérique, quelles différences voyez-vous entre les deux types de lecture et comment abordez-vous un projet lorsque sa destination est numérique ?

Armelle Modéré : De un, j’adore le livre papier et c’est toujours avec une certaine émotion que j’achète un album.  J’adore le livre numérique, je trouve ça ludique et comme c’est un nouveau support,  celui qu’adoptent les jeunes et les enfants, c’est important de se mettre à leur niveau. Les deux cohabitent très bien.
J’aime vraiment dessiner en tradi, avec mes vieux critériums et mes aquarelles. Après, quand je travaille en numérique, ce n’est pas si différent, car j’ai toujours mon crayon (Wacom). La feuille est remplacée par la tablette mais la sensation reste la même puisque la technologie actuelle nous permet d’appuyer plus ou moins sur le crayon, de faire des pleins et des déliés, comme si c’était une feuille.
Il n’y a que la mise en couleur  qui est moins aléatoire que l‘aquarelle, mais plus pêchue aussi…. Bref, on ne fait pas que des formes avec une souris que l’on remplit de couleurs, il faut encore savoir dessiner.
Je n’aborde pas un projet numérique de la même façon qu’un projet papier. J’y insère des interactions (animations, bruitage, sons, voire vidéo…) et ce ne sont pas de simples extensions. Il faut que le projet s’inscrive vraiment dans l‘interaction, pour que cette dernière ne soit pas une simple redondance, par exemple, il ne suffit pas de partir d’un album lambda et à chaque page faire « bouger «  le petit pot » ou faire « s’envoler » les oiseaux, c’est un tout…


La Sauterelle Tactile : Bleu marine… Qu’est-ce qui vous donne l’envie de passer du pinceau à l’encre de la plume et vice versa ? Est-ce que l’écriture et l’illustration sont complémentaires pour vous ?

Armelle Modéré : La question ne se pose pas pour moi, je ne peux jamais dessiner sans écrire! Faire que des illustrations, ça n’a aucun intérêt (pour moi) .Enfin, ça ne m’est jamais arrivée. Je dessine toujours un personnage qui fait quelque chose, qui dit des choses, à qui il arrive des choses et ça donne le ton de l’album. En fait, je dessine toujours des histoires ou si vous préférez, je raconte toujours des histoires en images. C’est quand il faut mettre en ordre les mots, faire des phrases correctes et stylisées que ça devient plus périlleux! Souvent je m’arrange pour faire faire ce boulot à quelqu’un d’autre (sauf quand des éditeurs pensent que je peux trouver au fond de moi-même les ressources pour construire mon texte correctement! Snif!)


La Sauterelle Tactile : Gris foncé… Que préférez-vous dessiner ? (Attention question piège, Adrénaline est dans les parages et elle guette la réponse !)

Armelle Modéré : A  Adrénaline, je lui dirait ce que je dis à mes enfants: je n’aurais pas pu avoir d’enfant unique.  Il y a de la place pour plusieurs et c’est-ce qui fait notre richesse!
Donc, Adré a des tonnes de « frères et sœurs »; je n’ai pas de préférence: fille, garçon, cochon, souris: il faut que ça ait une bonne bouille de clown. Il n’y a rien de plus jouissif que de transformer - donner une forme anthropomorphique- un animal en petit héros!


La Sauterelle Tactile : Palette de couleurs … « Apolline » durant ses grands jours, ses petites vies, ses imagiers, « Les loulous de la crèche », la collection « Bébé Mimes »,  la collection « Pompon », « Lili Pirouli », et de nombreux autres titres de votre blog nous permettent de découvrir vos superbes ouvrages. Pourriez-vous partager l’histoire de certains titres avec nous ?

Armelle Modéré :
Ben non, parce qu’il faudrait que vous m’écoutiez pendant des semaines!
Mais si je peux raconter une anecdote, c’est celle d’Apolline qui est née à la maison sur mes petites feuilles de papier. Elle ne faisait rien d’autre que de jouer à taper sur un seau ou bien à faire de la voiture dans un vieux carton! Didier Dufresne, l’auteur, venait chez moi  à cette époque pour bosser sur la construction d’un de nos albums Ecole des loisirs et il venait de me dire que le héros de « Petit-pas fait un gâteau » ressemblait à s’y méprendre à mon fils aîné. Puis il découvre mes gribouillis d’Apolline insiste lourdement en me disant, « tiens, tu sais dessiner les filles, maintenant! » .C’était une petite gue-guerre entre nous, puisque lui était bardé de filles et moi de garçons!
Ceci dit, il a rajouté « est-ce que je peux te les emprunter, s’il te plait, je vais les montrer à mon éditeur! »
Apolline a séduit immédiatement et on a eu la chance de faire une vingtaine d’albums!


La Sauterelle Tactile : Blanc… comme avant de noircir ou colorer la page! Où créez-vous et quelles techniques utilisez-vous?

Armelle Modéré : je travaille chez moi, toujours, je m’y sens bien. Dans mon bureau, la salle à manger, la cuisine, ça dépend  quelle table est prise et où est le soleil…Et puis j’aime bien travailler sur plusieurs projets en même temps alors je squatte plusieurs tables ! Sauf qu’il faut ranger à la fin de la journée! Là, je suis VERTE!
Quand aux techniques, j’ai un faible pour l’aquarelle et les encres, mais j’aime beaucoup le collage (bébés-mimes, le cadeau de mémé-loup), ou bien la peinture ou  le pastel …le noir et blanc et la peinture à l’huile, j’aimerai aussi avoir le temps de faire du photo- montage avec des personnages en 3 D (dans une autre vie peut-être!)



La Sauterelle Tactile : Orange… comme Blogger qui nous permet de découvrir votre actualité d’Auteur-Illustratrice et « la Petite Vie de Cerise », des strips de bande dessinée très mignons déclencheurs de sourires quel que soit l’âge du lecteur. Pouvez-vous nous les présenter ?


Armelle Modéré : Ah oui, j’adore ma Cerise, mais elle cherche encore un éditeur. C’est un projet atypique, comme souvent j’en fais souvent.
Ce sont des tranches de vie d’une petite fille de 3 ans organisée en  strips, soit 5 images qui racontent un épisode. Ce n’est que du quotidien, il ne se passe rien de particulier mais c’est toujours teinté d’humour. En fait, Cerise appréhende la vie et les situations du haut de ses 3 petites années et beaucoup de papas et de mamans retrouveront, dans ses réflexions, leur bambin! J’ai écrit plus de 80 strips de Cerise.


La Sauterelle Tactile : Couleur encore inconnue… Quels sont vos projets et quelle couleur leur attribueriez-vous ?

Armelle Modéré :
Oh là là, là aussi ça prendrait des semaines. Et avec tout le boulot que j’ai, je deviens BLANCHE!
Mais ce sera coloré comme un  feu d’artifice!
D’abord, il y a les suites: Funky School 2, LiliPirouli 2, les loulous de la crèche 6.…
Ensuite, il y a un autre projet bande-dessinée et un autre album …
Et puis il y a Idéo-libris et nos futurs projets, une jazz’App number 2, et d’autres applis, mais ça, chut….!



La Sauterelle Tactile souhaite remercier Armelle Modéré! N'hésitez pas à suivre son actualité:
"La Petite Vie de Cerise" par Armelle Modéré




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire. C'est toujours un plaisir de lire vos impressions sur les applications numériques, les jeux éducatifs et les ouvrages que La Sauterelle Tactile aime. Si vous souhaitez nous contacter directement, remplissez le formulaire de contact présent sur la barre latérale droite.
La Sauterelle Tactile vous souhaite une excellente journée!